La polyphonie en images. Petrus Alamire et Marguerite d'Autriche

12 septembre 2018  > 16 décembre 2018 Exposition , Événement

Immergez-vous au cœur de la production musicale aux 15e et 16e siècles avec l'exposition "La Polyphonie en images. Petrus Alamire et Marguerite d'Autriche" présentée au monastère royal de Brou.

  

Les manuscrits enluminés de Petrus Alamire (c.1470 - 1536) sont parmi les plus beaux et luxueux conservés aujourd’hui. Il copie pour Marguerite d’Autriche et les empereurs Maximilien et Charles Quint, les plus importantes partitions du répertoire polyphonique. Les reproductions présentées montrent un sens inouï du détail et une grande richesse des couleurs.

L’exposition se déroule en trois temps :

1 - Petrus Alamire et son atelier de manuscrits musicaux.

Petrus Alamire est copiste de musique, chanteur, musicien, compositeur mais aussi marchand, espion et messager. Entre 1490 et 1534 il copie les messes, motets et chansons de trois générations de compositeurs : Johannes Ockeghem, Johannes Regis, Joscquin des Prez et Pierre de la Rue…  Parmi le corpus de 60 manuscrits exposés, vous admirerez des reproductions du somptueux livre Le Grand Chansonnier de Marguerite d’Autriche.

  

 

2 - Speculum musurgica de Rudi Knoops.

Cette installation propose de vous immerger au cœur de la polyphonie avec une spatialisation des voix. Visuellement, Koops fait appel à la technique de l’anamorphose cylindrique. Pour voir une image déformée dans les bonnes proportions, il faut s’aider d’un miroir.

 

  

 

3 - Le fac-similé du livre de chœur de Malines

Il est positionné sur le lutrin du chœur de l’église. Six messes polyphoniques du compositeur de Marguerite d’Autriche, Pierre de la Rue, y sont copiées. La miniature en tête de l’ouvrage est une allégorie politique. Elle indique que Maximilien souhaite transférer son pouvoir impérial à son petit-fils, le futur Charles Quint.

 

 

Visionnez et téléchargez le guide de visite de l'exposition ci-dessous :

Une exposition conçue par la Fondation Alamire, Centre international de recherche de la musique aux Pays-Bas, la KU Leuven en concertation avec AMUZ, Festival de Flandre Anvers et avec le soutien du Gouvernement flamand.