ATTENTION
lundi 18/06 ouverture exceptionnelle à 9h30

LA RESTAURATION DU TOMBEAU DE MARGUERITE EST PRESQUE ACHEVÉE

24 mai 2018 Mécénat

Avant de démarrer la restauration à proprement parler, le LMRH (Laboratoire de recherche des monuments historiques) a effectué des analyses sur des prélèvements qui ont permis  de confirmer la présence d’albâtre dans certaines parties des tombeaux de marbre princiers. Information d’importance car ce matériau naturel blanc est plus fragile et délicat que le marbre blanc. Les analyses ont également confirmé ce qui était précisé dans les textes anciens : cet albâtre, formé en milieu lagunaire, a bien été extrait de la carrière de Saint-Lothain dans le Jura.

Le premier tombeau traité est celui de Marguerite d’Autriche.

A l’aide de compresses et de vapeur douce l’équipe de restauration fait progressivement disparaître les « encrassements », c’est-à-dire les parties du tombeau touchées par les visiteurs. 

Nettoyage des statuettes du tombeau de Marguerite d’Autriche :
 

©Agnès LE BOUDEC

Progression dans le nettoyage des marguerites du tombeau de l’archiduchesse :
 

©Agnès LE BOUDEC

L’équipe de restauration est aussi intervenue sur les pinacles des parties supérieures du tombeau. Ces pinacles sont composés d’éléments fleuris enfilés sur des tiges métalliques qui ont été traitées contre la corrosion.

Remontage d’un pinacle du tombeau de Marguerite d’Autriche après restauration :

©Agnès LE BOUDEC
  

Les joints du tombeau, restaurés au XIXe siècle avec une couleur rose, ont été remplacés par une couleur semblable au marbre. Enfin, la restauration a permis d’homogénéiser les différents systèmes de maintien des statuettes placées dans les niches du tombeau.

L’inauguration du tombeau de Marguerite d’Autriche aura lieu le 18 juin 2018, à l’occasion de l’ouverture des appartements princiers. 

Les restaurations des tombeaux du duc Philibert II de Savoie et de Marguerite de Bourbon sont programmées à l’automne. 

APPORTEZ VOTRE PIERRE À L’ÉDIFICE

Le coût de la restauration des 3 tombeaux dépasse 150.000 €. La campagne d’appel à la générosité des particuliers a d’ores et déjà permis de récolter près de 4.000 € (sur un objectif de 15 000 €).

Faites un don pour la restauration des tombeaux princiers du monastère royal de Brou.